Traduction du communiqué de presse


Colvert 22 présente Histoires marines, première exposition personnelle au Royaume Uni du célèbre artiste russe Alexandre Ponomarev. Organisée par Nadim Samman, Histoires marines va dévoiler une série d'oeuvres inédites et récentes de l'artiste, dont la plupart n'ont jamais été exposées auparavant au Royaume-Uni.


S'appuyant sur une formation en génie nautique et un début de carrière comme sous-marinier, Ponomarev utilise ses voyages en mer comme point de départ pour explorer les relations entre fiction et réalité, technologie et art, mythologie et documentaire afin de comprendre le mouvement des marées de personnes et d'histoire culturelles particulièrement pertinent pour une expérience russe contemporaine.


Son oeuvre prend souvent la forme d'installations aquatiques épiques mais également de pièces plus petite ou intimes, se plaçant souvent lui-même dans le cadre de telle sorte que l'échelle et le contexte de l'océan soient magnifiés.












































Expositions à venir et en cours

Alexandre Ponomarev, Histoires marines
Calvert 22, Londres (RU)

06.10 - 21.11.2010












































Précédent Suivant

English





Archives 2010

Alexandre Ponomarev, Histoires marines, Calvert 22, Londres

Les oeuvres présentées dans Histoires marines sont nées de quelques-uns des nombreux voyages en mer entrepris par l'artiste, comme des expéditions au Pôle Nord, l'exploration des profondeurs sous-marines et le suivi de la 60ème latitude de l'Atlantique à bord d'un navire de recherche scientifique.


L'une des pièces phare de l'exposition consiste dans le début d'installation de l'impressionnante Base (2003) au Royaume-Uni. Créé à l'origine lors d'une résidence aux Ateliers Calder en France, un tube horizontal de neuf mètres de long empli d'eau forme un tunnel apte au déplacement d'un sous-marin noir.

Dans ce travail, l'artiste reprend la métaphore récurrente du sous-marin qui remplit sa fonction. Ponomarev emploie le sous-marin comme un symbole qui relie l'art à la guerre, tout en rappelant la question des apparitions en surface et des caches en profondeur, et les relations tendues entre apparition et disparition.


Vue d'installation. Alexandre Ponomarev, Base, 2003. Photo: Stephen White


Vue d'installation. Alexandre Ponomarev, Base, 2003. Photo: Stephen White

Histoires marines montre également des vidéos, des dessins et des photographies documentant maintes aventures de l'artiste inspirées par l'océan. Parmi les films présentés, Maya: A Lost Island (2000) montre des documents illustrant une collaboration avec la 5ème Flotte de la marine russe, croyant déposer un écran de fumée devant l'île de Sedioyatyl, amenant ainsi son volume entier à disparaître et devenir provisoirement invisible. L'exposition présente aussi une nouvelle série d'autoportraits de l'artiste.


Alexandre Ponomarev, Maya: A Lost Island, 2005. Vidéo en collaboration avec la 5ème Flotte de la Marine russe, Barents Sea Film. Courtoisie de l'artiste

Alexandre Ponomarev, Maya: A Lost Island, 2005. Vidéo en collaboration avec la 5ème Flotte de la Marine russe, Barents Sea Film. Courtoisie de l'artiste


Deep Water Graphics (2010) a été créé en Arctique et les visuels ont été progressivement dégradés par leur soumission à l'eau sous pression des profondeurs marines pouvant descendre jusqu'à quatre kilomètres en dessous du niveau des mers.

Alexandre Ponomarev a été diplômé du Collège d'ingéniérie nautique de Russie en 1979. Il a ensuite passé plusieurs décennies à travailler pour la marine russe avant de se concentrer sur des projets artistiques à plein temps.


© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 6 octobre au 21 novembre 2010. Calvert 22, 22 Calvert Avenue - London E2 7JP. Tél.: +44 (0) 20 7613 2141. Ouverture du mercredi au samedi de 10h à 18h, le samedi de 11h à 17h. Entrée libre.