Communiqué de presse


Intitulée poétiquement Des veines, au ciel, ouvertes, en référence à l'anatomie des arbres écorchés par Giuseppe Penone comme à la géologie des anciennes mines de charbon du Grand-Hornu, cette exposition monographique imaginée par Laurent Busine en collaboration étroite avec le sculpteur italien est, après Creuser la mémoire de la boue (Palais des Beaux-Arts de Charleroi, 1986), la seconde opportunité de découvrir en Belgique un ensemble conséquent et cohérent d'oeuvres de cet artiste qui débuta sa carrière internationale à la fin des années 1960 au sein du mouvement Arte Povera.


Bien que présentant plusieurs oeuvres historiques, comme Il continuera à grandir sauf à cet endroit (1968) ou Développer sa propre peau (1972), l'exposition comprend plusieurs sculptures récentes en bronze, dont la surprenante série des Géométrie dans les mains qui développe et agrandit le principe, expérimenté dès 1979 avec les Tessons, de formes moulées par le vide des mains.


La figure de l'arbre, centrale dans l'oeuvre de Giuseppe Penone, occupe également une place importante dans l'exposition puis la longue salle-pont du MAC's, dont le sol est entièrement recouvert de peaux animales, sert d'écrin à Matrice de sève, coupe longitudinale d'un arbre dans lequel a été dégagé avec la patience d'un archéologue (suivant un anneau de croissance précis) l'image fossile de cet arbre plus jeune de quelques années. Dans ce creux à ciel ouvert, comme pour rappeler le sang humain, est coulée une résine végétale rougeâtre.













































Expositions à venir et en cours

Giuseppe Penone, Des veines, au ciel, ouvertes
MAC's, site du Grand Hornu (Belgique)

31.10.2010 - 13.02.2011









































Précédent Suivant






Archives 2010

Giuseppe Penone, Des veines, au ciel, ouvertes, MAC's, site du Grand Hornu

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 31 octobre 2010 au 13 février 2011. Site du Grand-Hornu, rue Sainte-Louise 82 - B-7301 Hornu (Belgique). Tél.: +32 (0)65 65 21 21. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h.



L'arbre, qui apparaît aussi dans Peau de feuilles (2007), un bronze acquis par le MAC's, et dans Bifurcation (1987), une fontaine installée dans le parc du Grand-Hornu, se retrouve aussi sous une forme encore fossile dans la série des Mine (1989-1990) constituée d'ardoises tracées au graphite, ce carbone cristallisé qui est à la fois la matière des mines de crayon et, sous une forme moins pure, celle des veines de charbon.


Giuseppe Penone, Unghia e fragile, 1988