Expositions à venir et en cours

Olaf Nicolai, Faites le travail qu'accomplit le soleil Kestnergesellschaft, Hanovre (Allemagne)
11.06- 22.08.2010


































































Précédent Suivant

Archives 2010

Olaf Nicolai, Faites le travail qu'accomplit le soleil, Kestnergesellschaft, Hanovre

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

English









Traduction du communiqué de presse


Au centre de l'exposition d'Olaf Nicolai se trouve la nouvelle installation Faites le travail qu'accomplit le soleil (2010), concentrant les thèmes principaux de l'exposition comme le formalisme et sa relation à l'utopie sociale ainsi que celle entre subjectivité et perception. La grande sculpture promenade au centre de l'installation en plusieurs parties est entièrement recouverte de miroirs. Sa forme rappelle un plongeoir en déconstruction, avec les idées associées de chute, de déséquilibre et d'orientation. Le titre à la fois de l'exposition et de l'oeuvre est tiré d'un texte de l'ouvrage de Jean-François Lyotard, Économie libidinale : "Vous devez faire le travail qu'accomplit le soleil ou l'herbe quand vous baignez votre corps en eux." La conjonction entre la nature (soleil) et l'artificiel (travail) réfère à des paradoxes existant dans la relation entre le désir et la société, le besoin et le développement du travail et le plaisir, thème maintes fois traité par Olaf Nicolai dans son oeuvre.


Cette installation s'accompagne de la série photographique Zabriskie Point (2010). Elle a été réalisée une nuit à l'observatoire du Parc national californien de la Vallée de la Mort qui est devenu un lieu mythique depuis son apparition dans le film éponyme de Michelangelo Antonioni. Alors que le paysage grandiose reste invisible, les images de Nicolai reflètent la nature médiatisée de la réalité, tout comme le moment d'utopie dans le film d'Antonioni.


L'exposition est complétée par l'installation Samani (Quelques propositions pour répondre à d'importantes questions), 2008. Le projecteur en mouvement évoque un être vivant à la recherche de quelque chose, peut-être d'un contact avec le visiteur. Samani fonctionne ici comme un écho de la thématique des autres oeuvres, tout en se tournant littéralement sur la relation, fournie dans le titre de l'exposition, entre soleil/lumière/vitalité/nature et travail/artificialité. Ce qui est en jeu dans les trois volets de l'exposition réalise l'une des principales préoccupations de Nicolai : mettre en place des relations complexes entre la forme abstraite et le contenu, entre la perception d'un plan et les implications sociales qu'elle évoque.










Exposition du 11 juin au 22 août 2010. Kestnergesellschaft, Goseriede 11 - 30159 Hanovre (Allemagne). Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne jusqu'à 20h le jeudi.



Un ouvrage avec une introduction de Veit Görner et des textes de Anne von der Heiden, Kthrin Meyer et Monika Szewczyk sera publié en août 2010 aux éditions Spector.









Logo de l'exposition conçu and dessiné par Olaf Nicolai et HIT, 2010 © VG Bild-Kunst, Bonn 2010, Courtoisie Galerie Eigen + Art, Leipzig/Berlin