Expositions à venir et en cours

Oscar Tuazon, Mon erreur (My Mistake)
The Mall, Londres (RU)

04.06- 15.08.2010





































































Précédent Suivant

Archives 2010

Oscar Tuazon, Mon erreur (My Mistake), The Mall, Londres

English









Traduction du communiqué de presse


L'Institut d'art contemporain est heureux de présenter la première exposition personnelle dans une galerie britannique publique d'Oscar Tuazon, artiste né aux Etats-Unis et installé à Paris, écrivain et commissaire d'expositions. L'oeuvre de Tuazon est principalement de nature sculpturale, utilisant un vocabulaire formel situé entre l'architecture, l'art minimaliste et une esthétique propre aux constructions utilitaires des communautés en marge. Combinant des matériaux naturels et industriels, les structures de Tuazon créent des tensions à la fois entre leurs composés physiques et avec les lieux qu'elles investissent.


Épousant les problèmes et matériaux du génie civil et de la construction manuelle, l'intervention de Tuazon dans le bâtiment de l'ICA se compose d'un certain nombre d'unités à répétition modulaire, à base de grandes poutres de bois. La pièce repousse les limites physiques de l'espace de la galerie, l'obligeant à s'adapter et à se restructurer afin d'accueillir l'oeuvre. Élaboré sans plans, in situ, le maillage résultant de contreforts et de colonnes dégage une sensation de précarité, d'improvisation qui, dans son mépris pour les frontières conventionnelles entre la galerie de l'ICA et ses autres espaces publics, suggère la lutte de l'oeuvre pour son autonomie. Il s'agit d'un objet potentiellement libéré des règles contraignantes de l'architecture et de l'art, un objet qui peut survivre par lui-même, sans être surmonté d'un toit ou d'une structure de protection, sans obligation d'être vu par quiconque.


L'installation d'Oscar Tuazon à l'ICA est une extension de l'intérêt de longue date de Tuazon pour la manière dont l'environnement construit est redéfini et redessiné par l'acte de l'habiter. S'appuyant sur la méthodologie de Henry David Thoreau, décrite dans son traité philosophique, Walden (1854), les travaux antérieurs de l'artiste ont confronté nature et architecture pour suggérer qu'un mode de vie particulier peut construire l'espace autour de lui. Le développement d'une construction entourant le spectateur, en opposition aux existants à l'échelle humaine, constitue une nouvelle voie pour Tuazon, qu'il a déjà bien explorée dans une exposition à la Kunsthalle de Berne début 2010. Á l'ICA, ce volet de son travail poursuit sa croissance avec une structure évolutive à l'intérieur et négociant avec l'espace où elle s'inscrit.













Exposition du 4 juin au 15 août 2010. Institut d'art contemporain, The Mall - Londres SW1Y 5AH.






© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Oscar Tuazon, Sans titre, 2010. Vue de l'installation à la Kunsthalle de Berne


Oscar Tuazon, Sans titre, 2010. Vue de l'installation à la Kunsthalle de Berne